Un géant de la néphrologie nous a quittés

Né en 1916, le Professeur Gabriel RICHET nous a quittés le 10 octobre 2014. Il représentait la quatrième génération d’une lignée illustre de médecins, tous professeurs à la Faculté de médecine de Paris, dont son grand père, le Pr Charles Richet auquel le Prix Nobel fut décerné en 1913 pour la découverte de l’anaphylaxie. Pionnier de la néphrologie française, grand résistant pendant la seconde guerre mondiale comme plusieurs membres de sa famille, il créa avec le Pr Jean Hamburger la néphrologie française, d’abord à l’Hôpital Necker, puis à l’Hôpital Tenon.

Il fut un membre fondateur de la Société Internationale de Néphrologie, secrétaire général du premier congrès mondial de néphrologie à Genève et Evian en 1960, président de la Société Internationale de Néphrologie de 1981 à 1984. Il a participé à la création de la Fondation du Rein tant il voulait développer la recherche sur les maladies rénales, notamment la recherche translationnelle. Parmi d’autres nombreuses récompenses et Doctorats Honoris Causa, il fut le lauréat du prestigieux Prix Jean Hamburger la Société de Néphrologie en 1993. Gabriel Richet est Grand Officier de la Légion d’Honneur.

Ses obsèques religieuses ont eu lieu le 16 octobre 2014 en l'église Saint-Sulpice à Paris. Un grand nombre de personnalités du monde entier sont venues lui rendre hommage.

La Fondation du Rein adresse ses condoléances attristées à son épouse, Claude, à ses filles, Marie-Claude et Isabelle, et à ses petits-enfants. Vous pouvez lire la biographie in memoriam du Professeur Gabriel RICHET en cliquant sur le document ci-dessous.

 

 

 

Vous pouvez également, en cliquant sur l'image ci-dessous, regarder l'interview donnée par le Professeur Gabriel Richet pour la Société de Néphrologie racontant la naissance de la néphrologie 

 

 

 

 

________________________

 

 

 

  

 

 

 

Le paiement en ligne est désormais accessible sur notre site en cliquant sur l'image rouge située ci-dessus à droite "Faire un don"

En soutenant la Fondation du Rein, vous accédez, selon votre situation fiscale, à une réduction de votre ISF ou de votre impôt sur le revenu.

C'est un excellent moyen d’orienter votre impôt et de relever aux côtés des chercheurs les grands défis de la recherche sur les maladies rénales et la greffe. Vous pouvez déduire de votre ISF 75 % du montant de votre don dans la limite de 50 000 €. Par ailleurs, 66 % de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu.

 

 

       

HG

Chercheurs, vous pouvez dès maintenant répondre aux appels à projets 2014-2015 de la Fondation du Rein en cliquant ici pour télécharger les dossiers et formulaires.

Les lauréats des prix et subventions de recherches de la Fondation du Rein pour l'année 2014 ont été présentés lors du Gala de la Fondation du Rein de mars 2014. Le prochain gala de la Fondation aura lieu le jeudi 26 mars 2015

 

Aujourd’hui, 500 millions de personnes dans le monde,
dont 3 millions en France, sont atteintes d’une maladie rénale

Le diabète et l’hypertension artérielle sont les principales causes d’insuffisance rénale chez l'adulte. Chez les enfants et les jeunes, il s'agit le plus souvent d'une maladie rénale génétique ou d'une glomérulonéphrite. La progression de la maladie rénale peut conduire dans certains cas à la dialyse ou à la greffe. Le traitement des maladies rénales représente, chaque année, plus de 4 milliards d’euros, soit 2 % des dépenses totales de l’Assurance Maladie en France.

Seul un traitement efficace peut ralentir la progression de la maladie, et réduire son coût tant sur le plan humain, que sur le plan économique. 

C'EST POURQUOI IL FAUT AGIR VITE !

 

Que voulons-nous ?

Abritée en France par la Fondation pour la Recherche Médicale et née en 2002 à l’initiative de professionnels de santé de France, Suisse et Belgique, et de patients souffrant d’une maladie rénale et de leurs familles, la Fondation du Rein souhaite :

  • financer des projets de recherche sur les maladies rénales, la dialyse et la greffe,
  • développer la prévention de ces maladies et le don de rein,
  • aider les patients à mieux vivre avec leur maladie.