Journée Mondiale du Rein


 

Un adulte sur dix souffre d'une affection rénale, soit près de 600 millions de personnes dans le monde. L'Organisation Mondiale de la Santé prévoit une augmentation de la prévalence de la maladie rénale chronique de 17 % dans les 10 ans à venir. Et pourtant, chaque année, en raison d'un diagnostic tardif, des millions de personnes décèdent prématurément d'insuffisance rénale chronique et des complications cardiovasculaires qui lui sont associées. Or, depuis plusieurs années, les maladies rénales, même si elles sont le plus souvent silencieuses, peuvent être détectées et leur évolution ralentie, voire stoppée par des médicaments et des règles hygiéno-diététiques simples.

Pour lutter efficacement contre ce fléau, à l'initiative de patients et de professionnels de santé, de nombreuses fondations dédiées à la lutte contre les maladies rénales ont été créées dans le monde. Chaque fondation développe dans son pays des programmes de dépistage, de prévention, de développement de nouvelles thérapeutiques, d'aide aux malades et d'encouragement à la recherche. Depuis 1999, la Fédération Internationale des Fondations du Rein (International Federation of Kidney Foundations - IFKF) a pour objet de coordonner les actions des 63 fondations réparties dans 40 pays. Plus de 600 événements auront lieu dans près de 160 pays.

En France, depuis 2006, la Fondation du Rein remplit ces missions en assurant la promotion des évènements organisés dans différentes villes par les équipes néphrologiques, à destination de la population et des professionnels de santé. Le point culminant en est le traditionnel Gala qui ouvre le mercredi soir la Journée Mondiale du Rein et les manifestations organisées le lendemain à l'Académie Nationale de Médecine. La Fondation du Rein participe ainsi à un extraordinaire effort de solidarité internationale pour la prévention et le traitement des maladies rénales.

 

La onzième édition de la Journée Mondiale du Rein a eu lieu le jeudi 10 mars 2016. Le thème retenu par l'IFKF concernait les maladies rénales de l'enfant et leur détection précoce, et le slogan était : "Prendre soin de ses reins pour sa santé de demain !". La journée a été marquée par un colloque à l'Académie nationale de médecine sur ce thème, organisé par la Fondation et l'Institut Physiopathologie, Métabolisme, Nutrition de l'Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé (AVIESAN), précédé par le 10ème gala de la Fondation du Rein qui s'est déroulé la veille au soir au Théâtre des Champs-Elysées.

 

 

 

Des opérations de dépistage gratuit des maladies rénales ont eu lieu sur tout le territoire, notamment en Ile-de-France, dans le cadre de cette journée et de la Semaine nationale du Rein, organisées par la Fédération nationale d'aide aux insuffisants rénaux (FNAIR), en partenariat avec la l'Association pour l'Information et la Recherche sur les maladies rénales Génétiques (AIRG-France), l'Agence régionale de santé d'Ile-de-France, le réseau de soins en néphrologie d'Ile-de-France (RENIF) et la Fondation du Rein. Vous pouvez visionner ci-dessous une opération de dépistage menée à l'Hôpital de la Pitié-Salpétrière en 2015, sous la direction médicale du Dr Isabelle Tostivint, néphrologue dans cet hôpital et responsable de la communication scientifique de la Fondation du Rein.

 

 

 

Les organisateurs de la Journée Mondiale du Rein préconisent huit règles d’or pour prévenir les maladies rénales et mettent l'accens sur l’hygiène de vie. La règle d’or n° 1 met en exergue l’importance d’entretenir une activité physique régulière pour réduire le risque de développer une maladie rénale. Se maintenir en forme, en faisant de l’exercice physique, réduit les chiffres de pression artérielle, donc l’incidence de l’hypertension artérielle, et celle de l’obésité, deux causes majeures de maladie rénale.

C’est pourquoi, au cours de la semaine encadrant la onzième Journée Mondiale du Rein du 10 mars 2016, une opération de sensibilisation "Bougez-vous, faites avancer vos pieds !" a eu lieu afin d'encourager la société civile, les décideurs de santé publique, les professionnels de santé, ainsi que les patients, à bouger leurs pieds pour garder leurs reins en bonne santé.

 

 

 

 


 

La dixième édition de la Journée Mondiale du Rein a eu lieu en France le jeudi 26 mars 2015. Le thème retenu par l'IFKF était : "Des reins en bonne santé : c'est vital pour tous !". La journée a été marquée par un colloque à l'Académie nationale de médecine sur ce thème, organisé par la Fondation et l'Institut Physiopathologie, Métabolisme, Nutrition de l'Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé (AVIESAN), suivi par le traditionnel gala de la Fondation du Rein qui s'est déroulé dans la soirée à la Salle Gaveau.

 

 

 

 

Dans le cadre de cette Journée Mondiale, le Club des Jeunes Néphrologues et la Fondation du Rein ont organisé l'Opération T'REIN le jeudi 12 mars 2015. Un TGV, rebaptisé pour l'occasion "le T'Rein du Rein" est parti de la Gare de Lyon à 14 h 34 en direction de Marseille, dans lequel des professionnels de santé (jeunes néphrologues, plusieurs membres actifs de la Fondation) et des responsables d'associations de patients (Fnair, Renaloo et AIRG-France) ont proposé bénévolement aux voyageurs des informations et un dépistage des maladies rénales en expliquant leurs facteurs de risques. Le comédien Fabrice Luchini et le journaliste scientifique parrainaient cette opération et étaient à bord de ce TGV. Ils ont offert un verre d'eau aux voyageurs (opération "Buvez un verre d'eau et offrez-en un à votre voisin") pour leur rappeler l'importance de prendre soin de ses reins pour rester en bonne santé.

 

 

 

 

Lneuvième édition de la Journée Mondiale du Rein a eu lieu le jeudi 13 mars 2014. Le thème retenu par l'IFKF était : "Vous prenez de l'âge, vos reins aussi !"Cette Journée Mondiale du Rein a été encore plus fertile en évènements de toutes sortes que les précédentes. En France, où les maladies rénales touchent près de 3 millions de personnes, un tiers des 10 000 patients qui commencent la dialyse chaque année n'ont pas bénéficié à temps d'une prise en charge néphrologique, alors qu'un dépistage précoce de leur maladie aurait pu leur éviter d'arriver au stade ultime de l'insuffisance rénale. Le Président de la République, Monsieur François Hollande, a tenu à affirmer tout l'intérêt qu'il portait aux maladies rénales, en accordant son haut patronage aux manifestations qui ont eu lieu dans le cadre de la Journée Mondiale du Rein. Outre le colloque de la Fondation du Rein et d'Aviesan, organisé à l'Académie nationale de médecine, la veille a eu lieu le traditionnel gala de la Fondation du Rein à la Salle Gaveau.

 

       

 

En outre, plus de 560 événements ont eu lieu dans 160 pays différents, sur les 6 continents : campagnes d'affichage, conférences, émissions TV et radio, manifestations à caractère sportif ou culturel.

D'innombrables organismes ont réalisé des campagnes de dépistage de la maladie rénale chronique, comme le réseau Rénif en France et la Fédération nationale d’aide aux insuffisants rénaux, en partenariat avec les pouvoirs publics. Des campagnes d'affichage ont prôné la prévention des agressions rénales. Le Congrès Américain et le Parlement Européen, les gouvernements de la France, du Royaume-Uni, de la Pologne, de la Suisse, des Etats-Unis, du Brésil, du Salvador, des Bahamas, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, de la Tanzanie,de la Malaisie, de l'Inde et du Sri Lanka se sont engagés comme chaque année. Dans chacun de ces pays, aux côtés des Fondations, se sont mobilisés aussi les équipes de néphrologues et les associations de patients, les universités et hôpitaux, les organismes de santé, les laboratoires pharmaceutiques, les sociétés industrielles (depuis 2011, Danone appose le logo de la JMR sur les bouteilles d'eau dans 7 pays), les médias ou encore des célébrités comme les acteurs Johnny Depp et Tom Hanks au Royaume-Uni et aux USA, le rugbyman Jonah Lomu en Nouvelle-Zélande, et le comédien et réalisateur Richard Berry, qui est le Président d’Honneur de la Journée Mondiale du Rein pour la France. Toutes ces actions ont été relayées par les médias et des articles dans de nombreuses revues scientifiques internationales, sur près de 100 sites web d'actualités, dans les réseaux de communautés virtuelles (FaceBook, YouTube,…).

                

La huitième édition de la Journée Mondiale du Rein a été riche en évènements. Son thème central était : "Stop aux agressions rénales". Cette journée a attiré l'attention du public sur les maladies rénales consécutives à une agression infectieuse, toxique, ou médicamenteuse facilement évitables. Depuis la première Journée de mars 2006, la célébration de cet événement s'est étendue de façon extraordinaire et la Journée Mondiale du Rein est devenue le plus important événement mondial associé aux maladies rénales. Elle a influencé de façon positive la connaissance des risques des maladies rénales, et particulièrement des maladies rénales chroniques dans le grand public et chez les responsables publics de la santé dans nombre de pays. Ainsi, près de 500 événements ont eu lieu dans 120 pays différents

 

 

En France, le Président de la République, Monsieur François Hollande, a tenu à affirmer tout l'intérêt qu'il portait aux maladies rénales, en accordant son haut patronage aux manifestations qui ont eu lieu dans le cadre de la Journée Mondiale du Rein, comme l’avait fait les années précédentes le Président Nicolas Sarkozy. Le jeudi 21 mars 2013, deux manifestations se sont tenues à l'Académie nationale de Médecine  : une  rencontre-débat avec les associations de patients et les professionnels de santé sur le thème "Stop aux agressions rénales", thème retenu par la Fédération internationale des Fondations du Rein, suivie d'un colloque, "La maladie rénale chez l'enfant", organisées par la Fondation du Rein, et l'Institut Circulation, Métabolisme, Nutrition de l'Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé (AVIESAN).