Recommandations des professionnels de santé destinées aux patients suivis en Néphrologie dans le cadre de l’épidémie liée au COVID-19

 

 

La situation actuelle concernant l’épidémie liée au coronavirus (COVID-19) a amené la Société Francophone de Néphrologie, Néphrologie et Dialyse (SFNDT) à émettre ces recommandations à destination des patients suivis en Néphrologie et dont le traitement habituel comporte des corticoïdes et/ou des immunosuppresseurs. Nous vous recommandons de consulter régulièrement le site dédié du gouvernement : www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Il n’existe pas de traitement préventif actuellement recommandé contre le COVID-19. Si vous êtes sous corticoïdes, immunosuppresseurs ou biothérapies, vous êtes plus fragiles.

Ce document a été rédigé par la Commission de Néphrologie Clinique de la SFNDT, la Filière Maladies Rénales Rares ORKID, le Centre de Référence Maladie Rare Syndrome Néphrotique Idiopathique) et est inspiré du texte de la filière FAI2R en date du 16 mars 2020.

Par ailleurs, compte tenu d’un sur-risque théorique de forme sévère de COVID-19, la SFNDT a formulé les mesures spécifiques pour les néphrologues qui prennent en charge des patients dialysés en structure de soins ou des patients transplantés rénaux. Elle met ses préconisations régulièrement à jour.

De même, la Société Francophone de Transplantation a formulé des recommandations pour les patients transplantés, en date du 11 mars 2020, susceptibles d’évoluer en fonction de l’évolution de l’épidémie de coronavirus.

Vous pouvez télécharger ces documents en cliquant sur les documents ci-dessous.

 

          

 

 

Les sociétés savantes suivantes : Société Francophone de Transplantation (SFT), Société Francophone de Néphrologie Dialyse et Transplantation (SFNDT) et Association Française d’Urologie (AFU) souhaitent communiquer sur le programme de transplantation rénale en France.

La transplantation rénale améliore la qualité de vie des patients insuffisants rénaux mais il existe des alternatives sûres (hémodialyse et dialyse péritonéale) qui permettent d’attendre. Une épidémie de Covid-19 est en place en France et s’étend progressivement. Le risque d’infection est particulièrement élevé chez le patient récemment transplanté en raison du traitement immunosuppresseur renforcé des premières semaines de greffe. Les sociétés savantes ont analysé ce risque, et consulté la totalité des équipes de greffe rénale en France. A l’unanimité, la communauté des médecins transplanteurs de rein considère aujourd’hui que le risque est supérieur au bénéfice. Par ailleurs, dans beaucoup de centres, les conditions logistiques de la greffe ne sont plus réunies. En conséquence, les activités de greffe de Donneur Vivant et de Donneur Décédé ont progressivement été suspendues dans toutes les équipes de transplantation rénale et pancréatique.

Cette position a été discutée avec l’Agence de la Biomédecine qui a rendu un avis conforme hier. La durée de cette mesure dépendra de l’évolution de l’épidémie.

Nous tenons à rappeler que le programme de prélèvement et de greffe pour les autres organes (foie, coeur, poumon) reste actif en France là où il est encore possible, en particulier pour le bénéfice des patients en attente vitale.

Pr Maryvonne HOURMANT et Pr Bruno MOULIN : Présidente et Vice-Président Transplantation de la Société Francophone de Néphrologie, Dialyse et Transplantation

Pr Yannick Le MEUR : Président de la Société Francophone de Transplantation

Pr Georges Fournier et Pr Marc Olivier Timsit : Président et responsable du comité de Transplantation de l’Association Française d’Urologie

Hommage au Professeur Michel Broyer (1933-2020)

 

 

 

Nous avons la grande tristesse de vous annoncer le décès du Professeur Michel Broyer, pionnier de la néphrologie pédiatrique, le 10 mars 2020 à l’âge de 86 ans des suites d’une infection par le COVID-19.

Elève du Professeur Pierre Royer auquel il a succédé comme chef de service de Néphrologie Pédiatrique à l’Hôpital Necker – Enfants-Malades de 1978 à 1999, le Professeur Michel Broyer a été le premier dans les années 60 à développer et adapter à l’enfant les techniques de dialyse, en particulier l’hémodialyse. C’était une période héroïque où l’abord vasculaire se faisait par un shunt artério-veineux externe et les séances duraient plus de 8 heures. Au début des années 70, le Pr Michel Broyer a instauré la transplantation rénale pédiatrique en France et permis ainsi aux enfants atteints d’insuffisance rénale terminale de survivre et de retrouver une vie presque normale. Depuis, plus de 1300 transplantations rénales ont été réalisées à l’hôpital Necker.

Le Pr Michel Broyer a étudié tous les domaines de la néphrologie pédiatrique, ce dont témoigne sa liste de plus de 400 publications. Le Pr Michel Broyer et le Dr Renée Habib sont internationalement reconnus pour avoir décrit de nouvelles entités parmi les maladies rénales de l’enfant. Dès 1975, ils organisaient un séminaire annuel de Néphrologie Pédiatrique auxquels participaient de nombreux pédiatres et néphrologues. Michel Broyer a initié le “Club de Néphrologie Pédiatrique” dont il définissait ainsi le rôle : « La réunion annuelle du Club a été et demeure pour les plus jeunes une instance d’apprentissage à la communication, étape préalable et logique à la participation aux réunions internationales. La dimension réduite du Club a aussi permis de conserver ce sentiment que les membres peuvent avoir d’appartenir à une même famille où tous se connaissent et sont susceptibles de s’entraider. Grâce au Club, des études coopératives ont pu être menées à bien. Avec le temps, la qualité scientifique des réunions continue à s’améliorer, tandis que leur tonalité reste très conviviale. » En 2000, le Club a pris le nom de Société de Néphrologie Pédiatrique. La convivialité entre néphrologues pédiatres perdure avec l’initiative du Pr Michel Broyer d’une réunion culturelle de trois jours des anciens après l’arrêt de leurs activités professionnelles. C’est lui qui avait organisé cette réunion à Lorient en 2015.

Avec le Pr Pierre Royer et le Dr Renée Habib, le Pr Michel Broyer a fait que la Néphrologie Pédiatrique Française soit à la pointe et internationalement reconnue.

Le Pr Michel Broyer a eu de nombreux élèves en France et à l’étranger.  Beaucoup d’entre eux sont devenus des leaders dans leur pays. Tous gardent de Michel Broyer l’image d’un patron bienveillant dont ils admiraient les connaissances médicales, la rigueur scientifique et la générosité pour les enfants, leurs familles et ses collègues.

Michel Broyer a eu un rôle majeur dans le développement du registre de l’European Dialysis Transplantation Association et dans l’association “France Transplant”. Il a été éditeur de la revue “Pediatric Nephrology”. Il a présidé pendant plusieurs années le Comité d’Ethique de l’hôpital Necker-Enfants Malades.

Michel Broyer était au sens noble du terme un “honnête homme”.

Nous nous associons à la peine de son épouse, Rosy, de ses trois enfants et de ses petits-enfants.

Pr Patrick Niaudet et Pr Rémi Salomon

 

Gala de la Fondation du Rein. Vous pouvez, si vous le souhaitez, continuer à nous soutenir en achetant des places pour le gala du 15 juin 2020

Malheureusement, en raison des risques inhérents à l’épidémie de coronavirus et du principe de précaution émis par les différentes autorités sanitaires et gouvernementales, nous avons dû prendre, à regret, la décision de reporter la soirée de Gala de la Fondation du Rein du 11 mars au lundi 15 juin 2020. Vous pouvez, si vous le souhaitez, acheter des places pour le lundi 15 juin 2020 à la salle Gaveau. Pour celles et ceux qui ont déjà pris des places pour le 11 mars, leurs réservations sont transférées pour le lundi 15 juin 2020.

Réserver et acheter des places pour le Gala de la Fondation du Rein

du Lundi 15 juin 2020 à la salle Gaveau

 

Actualités de la Fondation du Rein

Dossiers et communiqués de presse

Dossiers et communiqués de presse

Découvrez les articles de presse et le dossier de presse.
Appels à projets & Lauréats

Appels à projets & Lauréats

Appels à projets de recherche
Journée Mondiale du Rein

Journée Mondiale du Rein

Le Gala

Le Gala

Patients et Professionnels de santé 

Découvrez nos témoignages

Née en 2002 à l’initiative de professionnels de santé et de patients souffrant d’une maladie rénale et de leurs familles,
la Fondation du Rein est abritée par la Fondation pour la Recherche Médicale. Elle souhaite :

– Financer des projets de recherche sur les maladies rénales, la dialyse et la greffe,
– Développer la prévention de ces maladies, par l’information et le dépistage précoce,
– Inciter au don de rein,
– Aider les patients à mieux vivre avec leur maladie.

Ils se sont engagés et soutiennent la Fondation du Rein

Faites un don pour les maladies rénales

Aujourd’hui, 6 millions de personnes en France sont atteintes d’une maladie rénale .

Il faut agir vite !