Conférence de presse de la Fondation

Conférence de presse de la Fondation

Colloque de la Journée Mondiale du Rein

Colloque de la Journée Mondiale du Rein

Semaine Nationale du Rein

Semaine Nationale du Rein

Opération

OpĂ©ration "Buvez un verre d’eau"

“Bougez-vous pour vos reins”

“Bougez-vous pour vos reins”

OpĂ©ration T’REIN

OpĂ©ration T’REIN

Un adulte sur dix souffre d’une affection rĂ©nale, soit prĂšs de 850 millions de personnes dans le monde. L’Organisation Mondiale de la SantĂ© prĂ©voit une augmentation de la prĂ©valence de la maladie rĂ©nale chronique de 17 % dans les 10 ans Ă  venir. Et pourtant, chaque annĂ©e, en raison d’un diagnostic tardif, des millions de personnes dĂ©cĂšdent prĂ©maturĂ©ment d’insuffisance rĂ©nale chronique et des complications cardiovasculaires qui lui sont associĂ©es. Or, depuis plusieurs annĂ©es, les maladies rĂ©nales, mĂȘme si elles sont le plus souvent silencieuses, peuvent ĂȘtre dĂ©tectĂ©es et leur Ă©volution ralentie, voire stoppĂ©e par des mĂ©dicaments et des rĂšgles hygiĂ©no-diĂ©tĂ©tiques simples.

Pour lutter efficacement contre ce flĂ©au, Ă  l’initiative de patients et de professionnels de santĂ©, de nombreuses fondations dĂ©diĂ©es Ă  la lutte contre les maladies rĂ©nales ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©es dans le monde. Chaque fondation dĂ©veloppe dans son pays des programmes de dĂ©pistage, de prĂ©vention, de dĂ©veloppement de nouvelles thĂ©rapeutiques, d’aide aux malades et d’encouragement Ă  la recherche. Depuis 1999, la FĂ©dĂ©ration Internationale des Fondations du Rein (International Federation of Kidney Foundations – IFKF) a pour objet de coordonner les actions des 63 fondations rĂ©parties dans 40 pays. Plus de 600 Ă©vĂ©nements auront lieu dans prĂšs de 160 pays.

En France, depuis 2006, la Fondation du Rein, en partenariat avec France Rein et la SociĂ©tĂ© Francophone de NĂ©phrologie, Dialyse et Transplantation, remplit ces missions en assurant la promotion des Ă©vĂšnements organisĂ©s dans diffĂ©rentes villes par les Ă©quipes nĂ©phrologiques, Ă  destination de la population et des professionnels de santĂ©. Le point culminant en est le traditionnel Gala qui ouvre la veille au soir la JournĂ©e Mondiale du Rein et le colloque organisĂ© le lendemain Ă  l’AcadĂ©mie Nationale de MĂ©decine, et les journĂ©es d’information et de dĂ©pistage des maladies rĂ©nales qui ont lieu en rĂ©gion sur tout le territoire national, en partenariat avec France Rein dans le cadre de la Semaine Nationale du Rein. La Fondation du Rein participe ainsi Ă  un extraordinaire effort de solidaritĂ© internationale pour la prĂ©vention et le traitement des maladies rĂ©nales.

Année 2020

La derniĂšre JournĂ©e Mondiale du Rein aura lieu le jeudi 12 mars 2020. Le thĂšme retenu pour l’Ă©dition 2020 Ă©tait “La santĂ© rĂ©nale pour tous et partout : de la prĂ©vention au dĂ©pistage en passant par l’accĂšs Ă©quitable aux soins.” 

Dans ce cadre, devait avoir lieu le quatorziĂšme Gala de la Fondation du Rein à la Salle Gaveau le mercredi 11 mars 2020. Malheureusement, en raison des risques inhĂ©rents Ă  l’épidĂ©mie de coronavirus et du principe de prĂ©caution Ă©mis par les diffĂ©rentes autoritĂ©s sanitaires et gouvernementales, nous avons dĂ» prendre, Ă  grand regret, la dĂ©cision de reporter la soirĂ©e de Gala de la Fondation du Rein au mardi 24 novembre 2020.

Nous aurons le plaisir d’entendre cette annĂ©e plusieurs jeunes talents, dont trois jeunes femmes, de France (AnaĂŻs Gaudemard à la harpe et Mona Lou au violoncelle), de Russie (Ekaterina Bonyushkina au piano) et d’AmĂ©rique du Sud (Alexis CĂĄrdenas au violon), dirigĂ©es par l’un des violonistes les plus talentueux de sa gĂ©nĂ©ration, Alexis CĂĄrdenas, premier violon super-soliste de l’Orchestre National d’Ile-de-France, dans un rĂ©pertoire classique et moderne, accompagnĂ©es du Quartet Alexis CĂĄrdenas. Le journaliste Nelson Monfort, ambassadeur de la Fondation du Rein, et Calixte de Nigremont animeront cette soirĂ©e avec le brio et l’humour qu’on leur connaĂźt, tandis que la rĂ©alisatrice AgnĂšs Vincent-Deray, Ă©galement ambassadrice de la Fondation, accompagnĂ©e de diffĂ©rentes personnalitĂ©s, prĂ©sidera la remise des prix de recherche 2020 de la Fondation du Rein. Cette soirĂ©e se terminera par le tirage d’une prestigieuse tombola, destinĂ©e Ă  financer nos programmes de recherche.

De mĂȘme, le colloque prĂ©vu le lendemain jeudi 12 mars 2020, Ă  l’AcadĂ©mie nationale de mĂ©decine, ayant pour thĂšme celui de la JournĂ©e Mondiale du Rein 2020 aura lieu ultĂ©rieurement. Il concerne les maladies rĂ©nales et leurs disparitĂ©s de prĂ©vention et de traitement dans la sociĂ©tĂ© et dans le monde. Ce colloque, organisĂ© par la Fondation du Rein en collaboration avec Aviesan (Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santĂ©), les sociĂ©tĂ©s savantes (SociĂ©tĂ© francophone de NĂ©phrologie, dialyse et transplantation et SociĂ©tĂ© de NĂ©phrologie PĂ©diatrique) et les associations de patients (France Rein, Association pour l’information et la recherche sur les maladies rĂ©nales gĂ©nĂ©tiques – AIRG-France, Ligue Rein et SantĂ©, Association des malades d’un syndrome nĂ©phrotique-AMSN, Association Polykystose France et Trans-Forme), est libre d’accĂšs au public. Vous pouvez consulter et tĂ©lĂ©charger le programme de colloque en cliquant sur l’image ci-dessous et vous inscrire en cliquant sur ce lien d’inscription.

Le jeudi 12 mars 2020 ont eu lieu des opĂ©rations de dĂ©pistage gratuit sur tout le territoire, organisĂ©s par des professionnels de santĂ©, les rĂ©seaux de soins en nĂ©phrologie comme RĂ©nif, en partenariat avec les Agences rĂ©gionales de santĂ© et la Fondation du Rein. ParallĂšlement, devait se dĂ©rouler la Semaine Nationale du Rein organisĂ©e par l’association France Rein en collaboration avec la Fondation du Rein du 7 au 14 mars 2020 . Les opĂ©rations de dĂ©pistage devaient avoir lieu en particulier dans des Ă©tablissements de santĂ©, mais l’association France Rein a jugĂ© Ă  juste titre que la prĂ©sence des personnes bĂ©nĂ©voles dialysĂ©es et greffĂ©es sur le terrain Ă  cette occasion comportait des risques liĂ©s Ă  l’épidĂ©mie de coronavirus, et qu’il Ă©tait plus sage d’annuler exceptionnellement la Semaine Nationale du Rein.

L’organisation de tous ces Ă©vĂ©nements a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e au cours d’une confĂ©rence de presse le lundi 2 mars 2020 à l’AcadĂ©mie nationale de mĂ©decine, Salon Lhermite. Vous pouvez, si vous le souhaitez, tĂ©lĂ©charger le dossier de presse en cliquant sur l’image ci-dessous.

Année 2019

Le thĂšme retenu pour la JournĂ©e Mondiale du Rein du 14 mars 2019 était : “Des reins en bonne santĂ©, pour tous, partout”.

Le treiziĂšme Gala de la Fondation du Rein a eu lieu à la Salle Gaveau le mardi 12 mars 2019. Nous avons eu le plaisir d’entendre Alexis CĂĄrdenas, premier violon super-soliste de l’Orchestre National d’Ile-de-France, dans un rĂ©pertoire de musique russe. Il Ă©tait accompagnĂ© par l’ensemble orchestral La Cardenata Latina. Le journaliste Nelson Monfort, ambassadeur de la Fondation du Rein, et Calixte de Nigremont ont animé cette soirĂ©e avec le brio et l’humour qu’on leur connaĂźt, tandis que la rĂ©alisatrice AgnĂšs Vincent-Deray, Ă©galement ambassadrice de la Fondation, accompagnĂ©e de diffĂ©rentes personnalitĂ©s, a prĂ©sidĂ© la remise des prix de recherche 2019 de la Fondation du Rein. Cette soirĂ©e s’est terminĂ©e par le tirage d’une prestigieuse tombola, destinĂ©e Ă  financer nos programmes de recherche.

Un colloque a eu lieu le lendemain mercredi 13 mars 2019, Ă  l’AcadĂ©mie nationale de mĂ©decine, dont le thĂšme Ă©tait celui de la JournĂ©e Mondiale du Rein 2019. Il concernait les maladies rĂ©nales et leurs disparitĂ©s de prĂ©vention et de traitement dans la sociĂ©tĂ© et dans le monde. Ce colloque, organisĂ© par la Fondation du Rein en collaboration avec Aviesan (Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santĂ©), les sociĂ©tĂ©s savantes (SociĂ©tĂ© francophone de NĂ©phrologie, dialyse et transplantation et SociĂ©tĂ© de NĂ©phrologie PĂ©diatrique) et les associations de patients (France Rein, Association pour l’information et la recherche sur les maladies rĂ©nales gĂ©nĂ©tiques – AIRG-France, Ligue Rein et SantĂ©, Association des malades d’un syndrome nĂ©phrotique-AMSN, Association Polykystose France et Trans-Forme), Ă©tait libre d’accĂšs au public et a connu un vif succĂšs.

Le jeudi 14 mars 2019 ont eu lieu des opĂ©rations de dĂ©pistage gratuit sur tout le territoire. ParallĂšlement, du 9 au 16 mars 2019 s’est dĂ©roulĂ©e la Semaine Nationale du Rein organisĂ©e par l’association France Rein en collaboration avec la Fondation du Rein.

Année 2018

Le thĂšme retenu par l’International Federation of Kidney Foundations pour la JournĂ©e Mondiale du Rein du jeudi 8 mars 2018 concernait les maladies rĂ©nales de la femme, leur dĂ©tection prĂ©coce, leur traitement et leurs consĂ©quences sur la fertilitĂ©. Le slogan pour cette journĂ©e mondiale Ă©tait : “Le Rein et la SantĂ© de la Femme : Un facteur majeur Ă  ne pas nĂ©gliger !”.

L’insuffisance rĂ©nale chronique touche environ 10 % de la population française et dans le monde. Sa prĂ©valence est en augmentation, principalement en raison du vieillissement de la population et de l’Ă©volution des modes de vie.

Au 1er janvier 2018 les femmes représentent 52 % de la population française (source INSEE). PrÚs de 40 % des personnes traitées pour une insuffisance rénale chronique par dialyse et greffe rénale sont des femmes.

Il existe entre hommes et femmes d’importantes diffĂ©rences rĂ©gionales en termes d’incidence et de prĂ©valence de l’insuffisance rĂ©nale, surtout au-delĂ  de 45 ans, et de causes de l’insuffisance rĂ©nale. Comme chez les hommes, la nĂ©phropathie diabĂ©tique est l’une des principales causes d’insuffisance rĂ©nale, mais la proportion de nĂ©phropathies vasculaires est sensiblement plus Ă©levĂ©e chez les hommes qui ont aussi davantage de problĂšmes cardiovasculaires Ă  l’entrĂ©e en dialyse. De ce fait, l’espĂ©rance de vie des femmes non diabĂ©tiques est un peu meilleure aprĂšs l’entrĂ©e en traitement de supplĂ©ance que pour les hommes.

La rĂ©partition hommes/femmes en termes de mĂ©thodes de traitement de supplĂ©ance suit la distribution gĂ©nĂ©rale : 38 % des personnes porteuses d’un greffon rĂ©nal fonctionnel sont des femmes, et 43 % des personnes greffĂ©es en 2015 Ă©taient des femmes.

Si la prĂ©valence globale de la maladie rĂ©nale chronique est plus Ă©levĂ©e chez l’homme, certaines affections rĂ©nales sont plus frĂ©quentes chez les femmes, comme les infections urinaires, qui conduisent rarement Ă  une insuffisance rĂ©nale sĂ©vĂšre. Plus graves potentiellement sont les maladies rĂ©nales associĂ©es ou exacerbĂ©es par la grossesse, comme la prĂ©-Ă©clampsie. De nombreuses maladies rĂ©nales voient leur Ă©volution amplifiĂ©e par la grossesse, qu’il s’agisse de l’insuffisance rĂ©nale chronique, de maladies kystiques, ou encore de maladies auto-immunes comme le lupus systĂ©mique.

De plus, la grossesse est gĂ©nĂ©ralement considĂ©rĂ©e comme Ă  haut risque chez les patientes souffrant d’une insuffisance rĂ©nale chronique. Les risques sont proportionnels au degrĂ© de l’insuffisance rĂ©nale, Ă  la prĂ©sence ou non d’une protĂ©inurie et/ou d’une hypertension artĂ©rielle au moment de la conception, et dĂ©pendent Ă©galement du type de la nĂ©phropathie ou de la maladie en cause. De plus, si la maladie rĂ©nale est dĂ©jĂ  diagnostiquĂ©e avant la grossesse, la planification du moment de la conception ainsi qu’un suivi intensif multidisciplinaire peuvent influencer favorablement l’évolution materno-fƓtale. Les possibilitĂ©s de grossesse sont aussi considĂ©rablement limitĂ©es par l’insuffisance rĂ©nale et ses traitements. La dialyse intensive a sensiblement amĂ©liorĂ© le pronostic des grossesses, mais seule la transplantation permet d’amĂ©liorer la fertilitĂ©.

Les maladies rĂ©nales ont chez la femme des spĂ©cificitĂ©s de causes et de traitements, et des consĂ©quences particuliĂšres sur la fertilitĂ© et la grossesse. Il est temps d’y accorder une attention accrue afin de mettre en place les mesures de dĂ©pistage et de prĂ©vention adaptĂ©es.

Se maintenir en forme, en faisant de l’exercice physique, rĂ©duit l’incidence de l’hypertension artĂ©rielle, du surpoids et du diabĂšte, causes majeures de maladie rĂ©nale. C’est pourquoi dans les deux semaines prĂ©cĂ©dant et suivant la JournĂ©e Mondiale du Rein du jeudi 8 mars 2018, une opĂ©ration de sensibilisation “Bougez-vous pour vos reins !” a eu lieu afin d’encourager la sociĂ©tĂ© civile, les dĂ©cideurs de santĂ© publique, les professionnels de santĂ©, ainsi que les patients, Ă  avoir une activitĂ© physique pour garder leurs reins en bonne santĂ©. L’activitĂ© physique rĂ©guliĂšre aide Ă  rĂ©duire les risques de dĂ©velopper une maladie rĂ©nale. Cette campagne met en lumiĂšre le rĂŽle vital des reins, et l’attention qui doit ĂȘtre portĂ©e Ă  leur protection.

Année 2017

Pour la douziĂšme JournĂ©e Mondiale du Rein du 9 mars 2017, le thĂšme retenu par l’International Federation of Kidney Foundations concernait les complications rĂ©nales liĂ©es Ă  l’obĂ©sitĂ© et le slogan Ă©tait “Rein et obĂ©sitĂ© : Une vie saine pour des reins sains”.

A l’occasion de cette douziĂšme JournĂ©e Mondiale a eu lieu la veille, le mercredi 8 mars 2017, le traditionnel Gala de la Fondation du Rein Ă  la Salle Gaveau, dont les bĂ©nĂ©fices sont destinĂ©s Ă  financer la recherche sur les maladies rĂ©nales, oĂč a Ă©tĂ© interprĂ©tĂ© magistralement par de jeunes talents musiciens, sous la direction de Vincent Renaud, Talent Chef d’orchestre Adami 2012, “Le Carnaval des Animaux” de Camille Saint-SaĂ«ns sur un texte de Francis Blanche, dit par le duo exceptionnel qu’ont composĂ© la comĂ©dienne et humoriste Anne Roumanoff, et notre PrĂ©sident d’Honneur, le comĂ©dien et rĂ©alisateur, Richard Berry. Ce gala s’est terminĂ© par une tombola dont les bĂ©nĂ©fices sont consacrĂ©s Ă  la recherche sur les maladies rĂ©nales. Ont Ă©tĂ© remis Ă  cette occasion les prix et allocations de recherche aux laurĂ©ats de l’annĂ©e 2017, qui ont Ă©tĂ© cette annĂ©e toutes des laurĂ©ates. Ce hasard a Ă©tĂ© particuliĂšrement bienvenu en ce 8 mars, qui Ă©tait aussi la JournĂ©e de la Femme.

Année 2016

Pour la onziĂšme Ă©dition de la JournĂ©e Mondiale du Rein du jeudi 10 mars 2016, le thĂšme retenu par l’IFKF concernait les maladies rĂ©nales de l’enfant et leur dĂ©tection prĂ©coce, et le slogan Ă©tait : “Prendre soin de ses reins pour sa santĂ© de demain !”.

Des opĂ©rations de dĂ©pistage gratuit des maladies rĂ©nales ont eu lieu sur tout le territoire, notamment en Ile-de-France, dans le cadre de cette journĂ©e et de la Semaine nationale du Rein. Vous pouvez visionner ci-dessous une opĂ©ration de dĂ©pistage menĂ©e Ă  l’HĂŽpital de la PitiĂ©-SalpĂ©triĂšre en 2015, sous la direction mĂ©dicale du Dr Isabelle Tostivint, nĂ©phrologue dans cet hĂŽpital et responsable de la communication scientifique de la Fondation du Rein.

Les organisateurs de la JournĂ©e Mondiale du Rein prĂ©conisent huit rĂšgles d’or pour prĂ©venir les maladies rĂ©nales et mettent l’accens sur l’hygiĂšne de vie. La rĂšgle d’or n° 1 met en exergue l’importance d’entretenir une activitĂ© physique rĂ©guliĂšre pour rĂ©duire le risque de dĂ©velopper une maladie rĂ©nale. Se maintenir en forme, en faisant de l’exercice physique, rĂ©duit les chiffres de pression artĂ©rielle, donc l’incidence de l’hypertension artĂ©rielle, et celle de l’obĂ©sitĂ©, deux causes majeures de maladie rĂ©nale.

C’est pourquoi, au cours de la semaine encadrant la onziĂšme JournĂ©e Mondiale du Rein du 10 mars 2016, une opĂ©ration de sensibilisation “Bougez-vous, faites avancer vos pieds !” a eu lieu afin d’encourager la sociĂ©tĂ© civile, les dĂ©cideurs de santĂ© publique, les professionnels de santĂ©, ainsi que les patients, Ă  bouger leurs pieds pour garder leurs reins en bonne santĂ©.

Année 2015

Pour la dixiĂšme Ă©dition de la JournĂ©e Mondiale du Rein qui a eu lieu en France le jeudi 26 mars 2015, le thĂšme retenu par l’IFKF concernait la disparitĂ© des maladies rĂ©nales et de leur prise en charge dans le monde, et le slogan Ă©tait : “Des reins en bonne santĂ© : c’est vital pour tous !”.

Dans le cadre de cette JournĂ©e Mondiale, le Club des Jeunes NĂ©phrologues et la Fondation du Rein ont organisĂ© l’OpĂ©ration T’REIN le jeudi 12 mars 2015. Un TGV, rebaptisĂ© pour l’occasion “le T’Rein du Rein” est parti de la Gare de Lyon Ă  14 h 34 en direction de Marseille, dans lequel des professionnels de santĂ© (jeunes nĂ©phrologues, plusieurs membres actifs de la Fondation) et des responsables d’associations de patients (Fnair, Renaloo et AIRG-France) ont proposĂ© bĂ©nĂ©volement aux voyageurs des informations et un dĂ©pistage des maladies rĂ©nales en expliquant leurs facteurs de risques. Le comĂ©dien Fabrice Luchini et le journaliste scientifique Michel Chevalet parrainaient cette opĂ©ration et Ă©taient Ă  bord de ce TGV. Ils ont offert un verre d’eau aux voyageurs (opĂ©ration “Buvez un verre d’eau et offrez-en un Ă  votre voisin”) pour leur rappeler l’importance de prendre soin de ses reins pour rester en bonne santĂ©.

Année 2014

Pour la neuviĂšme Ă©dition de la JournĂ©e Mondiale du Rein du jeudi 13 mars 2014, le thĂšme retenu par l’IFKF concernait les maladies rĂ©nales liĂ©es Ă  l’ñge et le slogan Ă©tait : “Vous prenez de l’Ăąge, vos reins aussi !”.

Année 2013

Pour la huitiĂšme Ă©dition de la JournĂ©e Mondiale du Rein du 21 mars 2013, le thĂšme central Ă©tait : Stop aux agressions rĂ©nales“. Cette journĂ©e a attirĂ© l’attention du public sur les maladies rĂ©nales consĂ©cutives Ă  une agression infectieuse, toxique, ou mĂ©dicamenteuse facilement Ă©vitables.